Déc 04

Le Conseil Municipal donne un avis favorable au projet de Programme Local de l’habitat 2018-2023

La Communauté d’Agglomération Pau-Béarn-Pyrénées (CAPBP) a adopté, par délibération du Conseil communautaire du 21 septembre 2017, le projet de PLH 2018-2023 et sollicité l’avis des communes membres et du Syndicat Mixte du Grand Pau en charge de la mise en œuvre du Schéma de Cohérence Territoriale du Grand Pau (SCOT). Ce futur PLH décline la volonté de développer une politique de l’habitat sur le nouveau territoire intercommunal en transversalité avec les autres politiques publiques : urbanisme (PLUI), Plan de déplacement urbain (PDU), Plan climat Energie (PCAET). Il confirme l’ambition de la CAPB d’appréhender le développement de l’habitat, en assurant la cohérence des projets portés par les communes, les opérateurs sociaux et les acteurs de la construction.

Le marché immobilier particulièrement détendu et la décroissance démographique observée à l’échelle du territoire communautaire impactent directement la dynamique de construction et accentue le jeu de déclassement des logements existants de qualité médiocre. Compte tenu des prix des programmes récents, les primo-accédants n’ont pas d’autres alternatives que de quitter notre territoire pour s’installer en 2ème couronne La spécialisation sociale de certains quartiers s’est accentuée et la vacance augmente dans le cœur ancien de l’agglomération.

De l’attractivité de l’ensemble des parcs dépend celle du cœur d’agglomération dont le rayonnement est stratégique pour réintroduire un rebond démographique et économique sur le territoire.

Cette future politique de l’habitat affirme son rôle de régulation des marché et de levier à l’attractivité résidentielle dont l’objectif est :

  • d’accompagner une politique de logement abordable à hauteur d’un logement sur deux (en locatif et en accession),
  • d’introduire une diversité d’offres et de produits correspondant aux évolutions sociétales,
  • d’éviter la spécialisation sociale de certains quartiers fragiles dans les centres-villes et centres-bourg,
  • d’améliorer la qualité du parc existant.

Elle pose comme pilier le principe de solidarité territoriale.

Le projet de PLH, en s’appuyant sur les orientations et objectifs du SCOT, se place dans un scénario de croissance de la population de 0,3% sur la période 2018-2023. Ce qui se traduit, au regard des besoins en logements, par la production de 4500 résidences principales supplémentaires pour les 6 prochaines années.

Calibrer les politiques de construction et de renouvellement urbain est l’un des enjeux clés pour demain. Le nouveau document programmatique se fixe pour les 6 prochaines années sur le territoire communautaire, les objectifs suivants :

Produire 4500 logements :

  • dont 3840 logements neufs et 660 logements vacants remis sur le marché en complément de l’offre nouvelle,
  • dont 1200 logements locatifs sociaux

Améliorer 4500 logements pour assurer le maintien de l’attractivité des parcs existants dont :

  • 3000 logements dans le parc privé et 1500 logements dans le parc public.

Pour accompagner les ambitions du territoire, le futur PLH est organisé autour de 4 orientations stratégiques et 24 actions visant à rendre l’agglomération :

  • « Attractive » en agissant pour promouvoir un cœur d’agglomération et des centres bourgs animés et reconstruire durablement la ville sur la ville.
  • « Accueillante » en accompagnant les habitants dans leur projet résidentiel et en favorisant le logement pour tous.
  • « Accessible » en poursuivant la dynamique de rééquilibrage de l’offre en logement à coûts abordables en locatif et en accession à la propriété,
  • « Animée » en organisant un pilotage actif de la stratégie habitat avec l’ensemble des communes et des acteurs locaux de l’habitat.

Conformément au SCOT, 80% du développement est initié dans le cœur d’agglomération. Le volet territorial du futur PLH s’appuie sur l’armature urbaine du SCoT et décline des objectifs différenciés par commune en fonction de leur positionnement et niveau de polarité. L’approche pragmatique choisie permet de garder la cap à la fois quantitatif et qualitatif en distinguant deux périodes triennales à savoir :

  • 1ère période triennale (2018-2020) : objectif communal correspondant à la programmation et projets déjà identifiés
  • 2ème période triennale (2021-2023) : Bilan/réajustement avec une approche solidaire et différenciée, proportionnelle à la taille de la commune au sein de chaque territoire

La mise en œuvre du futur PLH sur la commune d’UZEIN :

Le nombre de logements ordinaires à produire est de 30 sur les 6 prochaines années dont 11 logements locatifs sociaux sur le bassin de vie périphérique Pont Long / Ouest.

Ces objectifs s’inscrivent dans un développement économe de l’espace et dans une logique d’optimisation des gisements existants via la remobilisation du parc vacant et le renouvellement urbain du tissu existant.

Le programme opérationnel, tel que décliné dans le projet de PLH, est un outil efficient pour la réalisation de projets structurants :

Conforter le centre-bourg existant à travers :

  • La requalification de l’espace de centralité où sont regroupés les commerces, services et équipements publics,
  • La diversification de l’offre en logements pour permettre l’accueil d’une large population.

Ce projet de PLH est un véritable socle pour renforcer la cohésion sociale, favoriser l’accueil de nouvelles populations, produire un habitat adapté aux évolutions sociétales et agir pour le droit au logement pour tous.

Vous trouverez ci dessous le lien explicatif: