↑ Revenir à La commune

HISTOIRE

Située sur la plaine du Pont Long, le territoire de la commune s’étend sur mille six cent vingt deux hectares dont plus de quatre cent sont occupés par l’aérodrome et le 5° Régiment d’Hélicoptères de Combat.

Ce territoire extrêmement plat est arrosé par les affluents du Luy de Béarn qui constitue la limite nord de la commune avec les communes de Caubios, d’Aubin et de Momas. Au sud, le ruisseau l’Ayguelongue puis le l’Oussi limite le territoire avec les communes de Lescar, Poey de Lescar et Bougarber.
Le centre du village est traversé par le Bruscos. Les Hiallers et le Loupeich complètent l’important réseau hydrographique de ce territoire communal.

Ces terres plates, riches agronomiquement et bien arrosées sont vouées depuis les années soixantes aux cultures céréalières. Mille deux cent hectares ont fait l’objet d’un aménagement foncier au début des années 1990.
Cet aménagement, les programmes d’irrigation menés à la même époque ont permis le renouvellement des chefs d’exploitations.
Récemment perturbé par le passage de l’autoroute A65, une partie de cet espace agricole a été aménagée à nouveau.

L’aéroport, le 5° R.H.C. et le bassin d’emploi de Serres Castet sont les sites phares qui ont entraîné une forte augmentation de la population lors des recensements successifs :

1975 : 443 ; 1982 : 532 ; 1990 : 739 ; 1999 : 818 ; 2006 : 837 ; 2010 : 984 ; 2016 : 1329

En limite sud de la commune sur le ruisseau l’Ayguelongue, le Lac d’Uzein constitue depuis les années trente un lieu de verdure et de canotage apprécié de tous. Plus récemment, l’association Espaces Naturels d’Aquitaine a mis en valeur les dernières zones humides de la plaine du Pont Long qui avaient été drainées pour permettre la mise en culture. Un sentier sur le thème des libellules très présentes sur le site draine aujourd’hui les spécialistes et les amateurs. La région Aquitaine et le conseil général des Pyrénées Atlantiques aident
l’association dans ses investissements sur les lieux : une longue passerelle accessible aux personnes handicapées permet à tous de pouvoir observer la zone humide située au pied de la digue.

Depuis 1990, l’augmentation de la population a nécessité la construction récente de bâtiments
scolaires et de loisirs. L’équipe municipale élue en 2008 a ainsi poursuivi le projet de construction d’un bâtiment à usage de restauration scolaire et d’accueil de loisirs.

L’équipe en place a pris le relais du précédent conseil pour essayer de protéger l’esprit des constructions béarnaises anciennes. Des modifications ont été apportées au document d’urbanisme pour encadrer la volumétrie des constructions neuves afin de conserver l’esprit des constructions béarnaises anciennes. Sur la page d’accueil de ce site, vous trouverez dans le bandeau vertical, en accès rapide, le PLU 2014 avec la carte, le règlement et la palette de crépis et tuiles possibles.